ÉLEVAGE BLACKBEAUTY

SOCIABILITÉ ET SOCIALISATION

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Comme_chien_et_chat

Dans le langage courant un certains nombre de personnes confondent souvent sociabilité et socialisation qui sont des termes assez proches et pourtant très différents.

 La sociabilité : est un sens inné, qui incite à développer la communication avec autrui, en quelque sorte c’est une qualité chez certains individus généreux et facile à vivre, qui recherchent des contacts sociaux avec leurs semblables. La sociabilité s’applique le plus souvent à l’humain mais nous pouvons également la rencontrer chez le chien.

 La socialisation : est l’apprentissage graduel et cumulatif de comportements dans lequel l’individu apprend un certain nombre de choses au cours de son développement et un langage propre à l’entourage dans lequel il vit. En quelque sorte la socialisation est le fait de rendre un individu apte à s’adapter à diverses situations sociales. Lorsque l’on parle de socialisation chez le chien, il y a un certain nombre de facteurs qui entrent en ligne de compte :

 Le rôle de la mère : C’est elle tout d’abord qui initie ses chiots à la socialisation par sa présence continuelle. Cette sensation est ressentie par eux comme leur premier attachement qui va favoriser leur mental et leur psychique. Puis, au fur et à mesure du temps elle va établir un code de bonne conduite parmi sa portée (commandement, langage de la posture corporelle, intervention dans les conflits), afin d’apprendre à ses chiots à vivre en communauté et à se respecter.

 Le rôle des éleveurs : c’est eux qui par des manipulations fréquentes sur les chiots depuis les premiers instants de leur vie, les rendent sensibles à ce contact et où l’attachement devient aussi fort que leur propre mère. Ils considèrent l’humain, durant cette période, comme un être de leur propre espèce.

 Il s’en suit une évolution très rapide où la mère continue son rôle de socialisation dans le groupe et les éleveurs un rôle d’adaptation social par l’environnement (parc d’ébat, niche, jeux, bruits insolites etc.). Depuis l’âge de 4 semaines, les éleveurs font en sorte de mettre en relation les chiots avec les chiens adultes de l’élevage. Ils leurs font découvrir des personnes et des enfants inconnus à l’occasion de la visite d’amis ou de futurs acquéreurs. Ils les transportent en voiture pour se rendre dans un lieu inexploité et approcher des choses insolites sans danger pour eux.

 Il est important durant cette phase de découverte et de socialisation que leur mère les accompagne afin qu’ils puissent prendre confiance en suivant son exemple. Toutefois l’exploration sera limitée entre l’âge de 4 à 8 semaines n’étant pas encore vaccinés par contre entre 9 à 10 semaines, les vaccins étant effectués, ce sera le moment idéal pour aller toujours plus loin.

 Le simple fait d’avoir mis les chiots dans certaines situations de stress, mais tout naturellement les confortera dans leur socialisation. Ils seront déjà beaucoup plus sûr d’eux et prendront de plus en plus d’assurance pour autant qu’il y ait un suivit.

 Le rôle des propriétaires : C’est eux qui prendront le relais en continuant le travail que les éleveurs ont commencée. Tout d’abord ils s’inscriront, avant le départ du chiot, dans une école de socialisation pour chiots âgés entre 10 semaines à 4 mois. Ces leçons très attrayantes sont animées par des moniteurs formés SCS, elles ont pour but de favoriser une bonne harmonie entre les humains et les chiens et à développer un comportement social. Elles se pratiquent en plein air, sous forme de jeux par diverses activités connues ou inaccoutumées pour le chiot toujours en douceur et sans contrainte en compagnie de leur maître. Non seulement cela permet aux chiots de se socialiser, mais souvent permet aussi aux maîtres de garder le contact entre eux afin de se rencontrer plus tard dans des cours d’éducation. Si le chien est destiné à un certain travail, il participera par la suite, à des cours de dressage.

 En parallèle à ces leçons, les propriétaires continueront à socialiser leur chiot en pratiquant des exercices dans la vie courante, en ayant un comportement très décontracté et rassurant (quai de gare, sortie d’école, restaurant, près d’une piste cyclable, etc.). Si le chiot ressent chez son maître de l’aisance il se comportera comme il le faisait avec sa mère, en toute confiance !

 Ce n’est pas parce que le chiot aura appris à se socialiser qu’il ne faudra plus rien faire tout au long de sa vie. Le départ est très important afin d’éviter des réactions de peur qui pourrait aboutir, plus tard à de l’agressivité, car le chien reste un animal imprévisible suivant certaines situations !

En tant qu’adulte il continuera à entretenir sa socialisation pour autant que son maître soit toujours prêt à faire face à ses responsabilités.

Conclusion : La socialisation est donc un atout très important afin de familiariser le chiot avec ce qui l’entoure et la société dans laquelle il cohabite. Cela fait partie de son éducation comme lui apprendre à être propre, à respecter les affaires personnelles de son maître, à se comporter poliment avec toutes les personnes qu’il croise etc. En pratiquant correctement une bonne éducation associée à une bonne socialisation le chien saura faire des distinctions et sera d’autant plus facile à vivre.

En principe un chien bien socialisé ne va pas systématiquement entrer en conflit avec ses congénères à moins qu’il y soit obligé pour sauver sa vie, ou celle de son maître.

Bien évidemment comme tout apprentissage, cela demande un certain investissement de la part du maître, dont il prendra de la valeur au fur et à mesure du temps et combien enrichissant !

Il ne faut surtout pas oublier que actuellement les chiens sont sur la sellette. Le Conseil Fédéral ne veut pas entrer en matière et laisse chaque Canton d’établir leur propre loi !

Où irons-nous, si un jour nous ne pourrons plus sortir nos chiens en liberté ! Les tenir constamment en laisse, avec des muselières, des sacs à crottes plein les poches parce qu’une partie des propriétaires ne veulent pas se soumettre à certaines convenances !

Alors que nous essayons de faire comprendre aux gens que le chien est une sorte de thérapie menée dans des conditions idéales, nous nous voyons confrontés à tous ceux qui, sans conscience, mettent tout ce travail au rebut !!!

Si chaque propriétaire prenait conscience de l’importance de ses responsabilités, le monde serait meilleur en compagnie des chiens !

© Blackbeauty 2014, toute reproduction interdite.