ÉLEVAGE BLACKBEAUTY

RELATION ENTRE LE CHIEN ET L’ENFANT

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

On parle d’un côté des amitiés très fortes qui peuvent unir un enfant à son chien et de l’autre on est horrifié par les cas d’agressions d’enfants par leur propre chien. Pourquoi cette contradiction ? Malheureusement il y a beaucoup trop d’enfants qui n’ont pas été initié à des règles de bienséance canine et se comportent donc d’une manière qui peut énervé, même le plus pacifique des chiens.

En premier lieu expliquer aux enfants à respecter le chien en tant qu’être vivant, gentil et généreux donc un bon copain. Qu’il a une place, comme chaque membre de la famille à la maison, qu’il est sensible à la douleur et également à l’énervement.

• Ne pas le déranger lorsqu’il est au calme, ou s’il dort profondément.

• Ne pas le fixer dans les yeux car pour l’animal c’est un défi ou une invitation au combat.

• Ne pas se rouler sur son corps, lui marcher sur les oreilles ou sur les pattes.

• Ne pas l’importuner en lui tirant le poil, les oreilles, la queue, enfoncer les doigts dans les yeux.

• Ne pas le contrarier en se montrant trop agitateur et bruyant autour de lui.

• Ne pas le brutaliser par des coups de poings ou de pieds.

Généralement les enfants sont très attirés par les chiens et en particulier s’ils en sont privés à la maison. Alors qu’ils n’ont pas peur, ils se conduisent souvent d’une façon maladroite et impulsive et il est important de leur faire quelques recommandations :

 Ne pas se jeter sur un chien inconnu, mais venir à lui doucement en l’appelant et en tendant une main pour qu’il puisse la sentir. Demander s’il est possible de le caresser. En général un chien ne mordra jamais sans raisons si l’approche est faite correctement.

• Expliquer à l’enfant les signes dangereux comme grondement, poil dressé sur le dos, les oreilles plaquées au crâne, cela signifie que le chien ne souhaite pas cette approche et il est préférable de respecter son choix.

En ce qui concerne les enfants qui ont peur des chiens, alors que leurs parents n’en n’ont pas peur :

• Ne pas vouloir absolument forcer l’enfant à approcher un chien mais donner l’exemple en caressant l’animal, en jouant avec lui sans obliger l’enfant à participer. Peut-être qu’avec le temps et avec un animal de petite taille les rapports pourraient changés.

• Ne pas s’enfuir en courant et en criant devant un chien, cela pourrait inciter l’animal à poursuivre et même jusqu’à mordre, pour lui c’est une proie qui a une odeur de peur. Dans cette situation, apprendre à l’enfant à rester calme et sans bouger jusqu’à l’intervention de ses parents ou d’une personne adulte.

Lorsqu’il s’agit de parents qui ont peur des chiens, alors que leurs enfants sont attirés par eux :

Pour ces parents là, cette situation a peut-être été causée par une mauvaise expérience dans leur enfance, mais il est très injuste de transmettre cette phobie à leurs progénitures. Le contact du chien est un épanouissement pour l’enfant où il saura respecter la nature et son caractère s’en trouvera bonifié. En effet on peut remarquer que les enfants qui entretiennent des relations amicales avec les animaux sont ceux qui ont des rapports les meilleurs et les plus harmonieux avec les enfants de leur âge et avec les adultes.

• Permettre à l’enfant de pouvoir côtoyer, éventuellement le gentil chien des voisins. Ce rapport favorable peut éventuellement guérir ses parents de leur propre peur.

• Profiter également de laisser l’enfant quelques heures chez des amis qui ont un compagnon à quatre pattes. Sans que ses parents soient présents, l’enfant pourra profiter de cette relation sans inquiétude.

D’une manière générale, on ne fera jamais confiance à un enfant en le laissant seul avec un chien même s’il apparaît qu’il y est entre eux une grande complicité. Un beau jour, si l’enfant se permet d’aller au-delà des limites sans contrôle d’un humain, la seule arme pour le chien sera d’utiliser ses crocs pour se défendre et ce sera le drame. Le pire dans bien des cas, est que le chien est éliminé alors que toute la responsabilité incombait à ses maîtres !

Il est donc très important, lorsque l’on a des enfants de choisir la race de chien qui va correspondre à la famille, de lui donner une bonne éducation et de continuer à entretenir une bonne socialisation. Quand aux enfants, il faudra leurs donner cette chance tout en leurs enseignant le respect de la vie animale.

 

© Blackbeauty 2014, toute reproduction interdite.