ÉLEVAGE BLACKBEAUTY

Quelques gravures et/ou lithographies, ainsi que le Château des Ducs de Gordon

 

Chiens de chasse à l'arrêt, trouveur de gibier à plumes. Issue à l'origine, comme pour tous les Setters, d'Épagneul Espagnol qui fut introduit en France vers le XIV° siècle, qu’on appela par la suite « Épagneul Français » pour ultérieurement traverser la Manche et se répandre dans les Îles Britanniques. Au sujet du Gordon, on suppose qu’il aurait été croisé à la base avec du Setter Irlandais et d’autres races que l’on ignore et peut-être plus tard avec une femelle colley qui aurait fauté à l'élevage des Ducs de Gordon en Écosse ? La recette exacte a disparu avec ses inventeurs.

Depuis, et jusqu’au XVIII° siècle ces chiens furent dressés comme « chiens couchants », c'est-à-dire que lorsque l’animal avait localisé un gibier à plumes, il se couchait, ce qui permettait au chasseur de lancer un filet pour capturer l’oiseau. Cette pratique fut progressivement remplacée par le tir au fusil, mais le chien continua à se coucher lorsqu’il avait connaissance des émanations. C’est ainsi que naquit le Setter.

C'est le quatrième Duc de Gordon, Alexander, qui améliora cette variété en créant son célèbre élevage au début du XIX° siècle (1815-1820), avec la collaboration du Comte de Leceister. Il désirait un chien élégant avec des qualités d'arrêt à toute épreuve. Résistant et infatigable, capable de chasser dans les marais et sur les plaines arides de son Écosse natale, du matin jusqu'au soir. A sa mort l’élevage continua à s’épanouir grâce à Georges, le cinquième Duc Gordon et les Setters du Château de Gordon, près de Fochabers devinrent fort célèbres pour leurs aptitudes au travail comme pour l’attrait de leur aspect.

Ayant été perfectionné en Écosse grâce à Alexander, ce chien aurait pu s'appeler « Setter Écossais » comme ses cousins germains, « Setter Anglais et Setter Irlandais ». N’ayant pas un nom précis pour déterminé cette variété il fut nommé durant un siècle « Setter Black and Tan » en rapport avec sa robe de couleur « noir et feu ». Ce n’est qu’en 1924 que la race fut officiellement dénommée « Setter Gordon » par le Kennel Club Anglais, en mémoire à son novateur et éleveur, Alexander Gordon, qui marqua à tout jamais cette splendide souche.

 

© Blackbeauty 2014, toute reproduction interdite.